Honoraires

Le montant des honoraires se négocie librement entre l’avocat et son client.

Ils peuvent être forfaitaires, calculés au temps passé et ou de résultat.

Dans le cas d’honoraires de résultat, l’avocat perçoit un honoraire minimum,

fixé en acccord avec son client, et un honoraire supplémentaire, forfaitaire ou proportionnel au résultat obtenu.

Sont généralement pris en compte pour le calcul des honoraires:

– le temps consacré au traitement du dosier en fonction de la difficulté de l’espèce

– les recherches de jurisprudence ou de doctrine nécessaires

– les diligences effectués: plaidoiries, courriers, mémoires..

Les honoraires sont indépendants des frais et dépens qui seront supportés par la partie perdante au procès. Par exemple les frais d’huissier ou d’expertise.

Lorsque les clients bénéficient d’une protection juridique, il pourra être demandé un complément d’honoraire en fonction de la complexité du dossier.

En fonction d’un barême, si vos ressources sont inférieures à un certain plafond, vous pourrez bénéficier de l’aide juridictionnelle.

Déontologie

Loyauté, confidentialité et secret professionnel sont au coeur du métier d’avocat.

Un client est également en droit d’attendre de son avocat que celui-ci l’informe, le conseille au mieux et accomplisse toutes les dillligences utiles au bon traitement de son dossier: chances de succès de l’affaire, état d’avancement du dossier, les différentes stratégies à adopte, l’évolution possibles des honoraires.

L’avocat reste entièrement libre d’accepter ou de refuser votre affaire, et de s’en décharger lorsqu’il l’estime nécessaire.